Chargement...

webloyalty-black-friday-en-voie-

Le Black Friday en voie d’essoufflement

Webloyalty UK vient de publier un rapport du centre d’études Conlumino qui révèle que les Britanniques sont de moins en moins réceptifs aux promotions du Black Friday. Un phénomène qui se traduit dans les chiffres prévisionnels, une baisse de 6%, entre 2015 et cette année. Néanmoins, les recettes du Black Friday progresseraient de 5,4% (soit 1,69 milliard de livres sterling). Des chiffres qui présagent un ralentissement des dépenses pour la fin de l’année ? 

La baisse de motivation des consommateurs 

D’après l’étude publiée par Webloyalty UK, 55% des personnes interrogées considèrent que le Black Friday ne répond plus à leurs attentes. Ils sont 61% à regretter la foule dans les magasins, et 60 % ont l’impression de ne plus faire de bonnes affaires.
Du point de vue des réductions, les acheteurs ont revu leurs exigences à la baisse. En effet, 16% (contre 18% l’année dernière) d’entre eux ont l’intention de profiter des promotions de 50% et plus. Par ailleurs, ils sont 59% (contre 52% pour l’année 2015) à vouloir tirer profit des remises de 30% et moins.

Le Black Friday n’est plus assimilé aux achats de fin d’année

Le rapport révélé par Webloyalty UK déclare pour l’année 2016 une légère baisse de la fréquentation des magasins pendant le Black Friday. 28% n’ont pas l’intention de bénéficier des promotions du Black Friday contre 24% pour l’année 2015.
Ils sont 46% à dire qu’ils feront des achats personnels, 60% d’entre eux veulent profiter des réductions sur les références high-tech, 46% pour les accessoires de mode, et 42% pour les offres promotionnelles sur les appareils électroménagers.

Le Black Friday, un événement tout de même avantageux

En dépit d’un ralentissement de l’affluence de ce « vendredi fou » chez nos compères les Anglais cette année, le Black Friday reste toujours le coup d’envoi des achats de fin d’année. A ce propos, 29% des sondés affirment qu’ils entament les achats de Noël le jour du Black Friday, et 56% des interrogés déclarent qu’ils sont encore à la recherche des cadeaux pendant ce jour particulier.

Par ailleurs, quelle est la situation en France ? L’année précédente, Webloyalty France avait remarqué une augmentation de 69% des achats en ligne le jour-même du Black Friday. Bien évidemment la compagnie a établi un comparatif avec le chiffre des ventes réalisées des vendredis de la même période de l’année 2015. Cette année, les consommateurs Français auront-ils le même entrain pour dépasser les chiffres de l’année précédente ? La réponse dans plusieurs semaines.

Comments

comments

Laisser un commentaire