Chargement...

Info_2015_Blog_Image_a_la_une

Rétrospective 2015 de l’e-commerce en France

La création d’internet a conduit à changer les modes de consommation des Français. Initié en 1980 par l’invention du Minitel, le commerce électronique a connu un véritable engouement de la part des consommateurs à partir des années 1997. Cette révolution a été possible grâce à la démocratisation de l’ordinateur et l’apparition d’internet dans les foyers français. Aujourd’hui, le marché du commerce en ligne est florissant et tous les domaines d’activité profitent de ce phénomène de société qui connaît une croissance exponentielle d’année en année.

Le bilan positif du commerce électronique en France en 2015

Le bilan du commerce électronique en 2015 est positif. Loin de s’essouffler, le marché est en pleine expansion et les e-commerçants ont vu le nombre de leurs transactions en forte augmentation, on note 45% en volume par rapport à l’année précédente. De plus, le mode de commande a évolué et en 2015, les Français privilégient plus le mobile pour finaliser leurs transactions avec une hausse de 88% par rapport à l’année 2014. On peut noter que le m-commerce est en passe de prendre le pas sur l’ordinateur et la tablette.

Les moments de l’année propices à l’achat en ligne

L’étude publiée par Webloyalty a révélé que les mois de l’année n’étaient pas tous équivalents en termes de volume de transactions. En effet, il s’avère que les soldes et des fêtes de fin d’année sont favorables à l’achat d’objets électroniques avec près de 41% des transactions réalisées durant ces périodes. Les soldes d’hiver sont légèrement plus propices que les soldes d’été avec respectivement 15% et 12 % des achats en lignes.L’étude de Webloyalty souligne l’importance des fêtes de Noël qui boostent également les ventes sur internet. Le mois de décembre engendre une augmentation de 14% des achats annuels par rapport aux autres mois de l’année. D’ailleurs, le trimestre comprenant les mois de novembre, décembre et janvier concentre 33% des achats en ligne. À contrario, les mois les moins dynamiques sont dans l’ordre septembre, août et octobre avec une diminution du chiffre d’affaires des ventes sur internet estimée à 17%.

Les jours les plus fastes du commerce en ligne

En 2015, les cinq jours fériés ont représenté 13% des transactions du mois de mai. Les trois jours de l’année recueillant la palme d’or des ventes en ligne sont le dimanche 6 (le jour de la Saint-Nicolas) et le lundi 7 décembre, ils constituent  constituaient le pic d’achat des cadeaux de Noël et le 29 novembre était le premier dimanche qui succédait au Black Friday. Aux États-Unis et au Canada, le Black Friday (littéralement le vendredi noir, parfois traduit par vendredi fou) est un événement commercial unique où les bonnes affaires sont légion. Les français ont développé un engouement particulier en 2015 pour cette date typiquement nord-américaine, en effet les ventes ont grimpé de 69% en comparaison aux autres vendredis de l’année 2015 d’après le rapport publié par le panel Webloyalty.

Les acteurs du e-commerce se doivent d’intégrer le canal mobile dans leur stratégie au risque de passer à côté d’un fort potentiel business. Les stratégies mobiles pourront apporter aux marchands en France des sommes énormes Le m-commerce représente des opportunités car il a la capacité de devancer les attentes des consommateurs. L’intérêt d’investir dans une interface de vente mobile se définit surtout par l’accessibilité pour le consommateur, il restera naturellement plus longtemps lors de sa visite et n’aurait qu’à zoomer pour lire le texte.   Le mobile est un canal très attrayant et permet aux marques d’être toujours en contact avec les mobinautes. Les traitements de suivi sur le comportement du consommateur sont beaucoup plus riches en informations et les indicateurs mieux exploitables.

05_FR_Infographie_2015

Laisser un commentaire