Le SMS, un allié considérable pour les publicités

Webloyalty, éditeur de portails e-shopping, confie, dans cet article, les meilleures techniques pour booster sa publicité en se basant sur une enquête récente. Les résultats sont fulgurants et démontrent un attrait évident pour la téléphonie mobile. 

Les smartphones en tête de liste

Le téléphone fait partie intégrante de notre quotidien. Il ne nous quitte plus et nous sommes en connexion permanente tout au long de la journée. C’est là l’astuce des annonceurs de publicités : le smartphone est l’outil marketing et publicitaire par excellence pour les entreprises ! Selon l’étude réalisée par l’institut de sondage Toluna, c’est une révélation. Les Français avouent à 43 % avoir une attention accrue face aux publicités réceptionnées par SMS. 47% de la population des seniors sont dans le même cas. Alors, c’est la solution pour se faire connaître !
D’après Rodolphe Oulmi, le Directeur Général de Webloyalty France, c’est la meilleure des occasions à prendre en compte pour tous les annonceurs. Il existe un « panel de solutions publicitaires sur mobiles » et avec des formats très variés. Selon lui, la publicité a son avenir avec les smartphones et n’a vraiment plus de limites. Il faut opter pour des stratégies spécialisées pour les mobiles en soignant les contenus divers ainsi qu’en choisissant les canaux de prédilection. Tout ceci rentabilisera les audiences ciblées et les publicités seront partout.

Le recul des autres moyens technologiques

La même étude révèle également que les autres stratégies publicitaires sont beaucoup moins efficaces. En effet, le classique email se positionne à la seconde place avec 38 % des suffrages. Viennent ensuite les autres statistiques parmi les Français qui ont répondu au sondage:
– 17% sont attirés par une publicité apparaissant sur une bannière d’un site visité
– 16% y prêtent attention lors de l’ouverture d’une application
– 15% donnent de l’importance à une publicité intégrée à un post ou au fil d’actualité des réseaux sociaux
Notons la chute spectaculaire du démodé appel téléphonique qui ne rassemble que 8% des voix face à cette ère numérique en développement.

Webloyalty_Infographie_Pub_Mobile

La réaction controversée des internautes

Selon Webloyalty, 13% des consommateurs payeraient pour ne plus recevoir de publicités sur leur mobile ou leur ordinateur. D’autres chiffres liés au sondage démontrent que :
– 38% des Français ferment automatiquement une bannière publicitaire qui s’affiche
– 29% quittent une page à cause d’une publicité encombrante
Mais, cette attitude est assez mitigée puisque :
– 23% des internautes lisent la publicité avant de cliquer dessus
– Et 10% ne la lisent pas et cliquent directement sur le logo.

Les annonceurs ont alors, dans leurs mains, les clés pour mettre en avant les publicités qui les concernent. Il est certain que le côté addictif des nouvelles technologies les aide beaucoup à développer leur marketing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *